Hydrolyse de l'amidon par la maxilase

 

• Objectif :
Préciser le rôle de l'enzyme lors d'une réaction d'hydrolyse.

• Protocole expérimental :
Deux tubes à essai sont placés dans un bain marie à 37 °C comme le montre la photographie ci-dessous.

Ils contiennent chacun 15 ml d'empois d'amidon à 1 %.


Bain marie réglé sur 37 °C avec les deux tubes à essai

 

    • On prélève 2 ml dans chacun des tubes en début d'expérience et un test à la liqueur de Fehling est réalisé sur les deux prélèvements.
    • Déposer 1 ml de solution de maxilase dans le tube 2 uniquement.
    • Préparation de la solution de maxilase : dissoudre l'enveloppe d'un cachet en le malaxant sous un filet d'eau. Quand il ne reste que l'intérieur du cachet, broyer celui-ci dans 100 ml d'eau distillée pour obtenir la solution d'enzymes.
    • Immédiatement puis toutes les trois minutes, prélever deux à trois gouttes dans chaque tube, les déposer dans les cavités d'une plaquette test, et colorer avec une goutte d'eau iodée. Réaliser ce test pendant 15 à 20 minutes.
    • En fin d'expérience, refaire le test à la liqueur de Fehling sur un prélèvement des deux tubes.

Plaquette test montrant l'évolution toutes les trois minutes, en partant du haut dans les deux tubes. À gauche en l'absence de maxilase, à droite en présence de maxilase.

Résultats du test à la liqueur de Fehling à la fin de l'expérience.

Résultats du test sur le tube 2 en fin d'expérience, à l'eau iodée à droite et à la liqueur de Fehling à gauche.

    • Afin de montrer la persistence de l'enzyme, une deuxième série de test peut être réalisée sur le reste du tube 2, après avoir ajouté de nouveau 5 ml d'empois d'amidon.

 

 

 

 

 

Les éditions Didier © tous droits réservés