La Terre est une planète active du système solaire. Les séismes, les éruptions volcaniques, le déplacement des plaques lithosphériques sont des manifestations de la dissipation de l'énergie interne de la Terre.

Depuis la théorie des fluidistes du XIXe siècle, d'autres théories essayaient d'expliquer les manifestations de l'énergie interne de la Terre.

  • Poisson (1887) pensait que la chaleur primitive, évacuée dans l'espace par rayonnement, devrait avoir entièrement disparu depuis longtemps si la chaleur interne de la Terre ne venait pas de l'extérieur.
  • Hopkins (1839) proposait déjà deux modes de refroidissement de la Terre : la conduction et la convection. Il optait pour une croûte épaisse de 1500 km sous laquelle des lacs de lave en fusion alimentaient les volcans.
  • Arrhenius aux environs de 1900, croyait que le centre de la Terre était occupé par un gaz
  • Au cours du XXe siècle, le développement des techniques permit la modélisation de la structure interne et thermique de la Terre.

 

 

 

 

 

Les éditions Didier © tous droits réservés