Évolution de la lithosphère océanique

 

Au niveau de la dorsale, de la matière à haute température est ajoutée en permanence è la limite des deux plaques océaniques divergentes. Dans cette zone, l'isotherme 1200 °C, limite thermique inférieure de la lithosphère, est peu profond, et la lithosphère n'est épaisse que de quelques kms.

Comment la lithosphère océanique évolue-t-elle en s'éloignant de la dorsale ?

Si la formation de la lithosphère se fait initialement au niveau des dorsales, elle s'épaissit progressivement par le bas quand on s'éloigne de celle-ci car l'isotherme 1200 °C plonge rapidement.

 

Ce n'est pas pour autant que la structure de la lithosphère demeure figée. Elle est l'objet d'une intense circulation de fluide qui va la remanier, entraînant vers la surface de nombreux éléments chimiques qui vont s'accumuler au niveau des monts hydrothermaux. Ceux-ci seront caractérisés par des fumeurs noirs, blancs ou incolores en fonction de la nature des solutés contenus dans le fluide.

Le site de l'académie de Rennes présente deux sujets d'étude sur l'hydrothermalisme en collaboration avec l'IFREMER.
(voir le sujet 1 ou le sujet 2)

 

Le document ci-dessous, extrait du site de l'académie de Rennes, montre bien comment s'accumulent les éléments prélevés dans la lithosphère océanique au niveau de ces monts hydrothermaux.

Étude minéralogique et géochimique d'échantillons recueillis à Snake Pit. Les sites actifs sont indiqués par de la fumée.

  • 1. plancher de pillow lava
  • 2. cheminée riche en Zn (pyrite, sphalerite, pyrrholite, isocubanite)
  • 3. sulfures massifs riches en Fe (pyrite, marcassite)
  • 4. sulfures massifs riches en Cu (pyrite, chalcopyrite)
  • 5. sulfures riches en Cu (base + partie centrale de la cheminée; isocubanite, chalcopyrite)
  • 6. faille normale. Pour chaque groupe, les traces spécifiques des éléments sont reportés sur la figure (dans les cercles).

 

Voici un détail de la cheminée de l'un de ces fumeurs précisant comment les éléments métalliques s'accumulent de part et d'autre des conduits, en fonction du gradient de température.

 

 

Site de l'académie de Rennes : étude de l'hydrothermalisme.

http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/
svt/travaux/ifremer/francais/hydro.htm

http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/
svt/travaux/ifremer/francais/hydrowl.htm

 

 

 

 

Les éditions Didier © tous droits réservés