Magmatisme des dorsales : fusion du manteau

De nombreux forages ont montré que la couche supérieure de la croûte océanique est formée de basalte de plusieurs centaines de mètres d'épaisseur en moyenne. Cette couche de basalte, formée et mise en place le long de la dorsale océanique mondiale, plus longue chaîne volcanique active de la Terre, est la manifestation de l'activité magmatique des dorsales.

Quelle est la relation entre l'activité magmatique des dorsales
et la divergence des plaques ?

 

  • L'activité volcanique des dorsales en direct

L'oservation du volcanisme au niveau des dorsales est relativement difficile car ce volcanisme est souvent situé à deux ou trois kilomètres de profondeur. Toutefois, nous disposons actuellement d'observations directes effectuées par des bathyscaphes comme le Nautile ou le Cyana d'Ifremer.
Ce volcanisme est caractérisé en surface par la présence d'épanchements basaltiques formant des pillows lavas ou des coulées en tubes.

 

  • Observer d'anciennes émissions marines sur les continents

En revanche sur les continents des pillows lavas anciens sont visibles dans de très nombreuses localités, souvent répertoriées dans des sites du net.

Quelques exemples :

- Nombreux documents dans la photothèque exceptionnelle, tant par sa richesse que par la qualité de ses explications, de Christian Nicollet (http://christian.nicollet.free.fr/page/Figures/phototeque.html). Vous y retrouverez de nombreux objectifs de sortie sur le terrain comme le prévoit le programme.

     

  • Un cas exceptionnel : le volcanisme fissural d'Islande

L'Islande correspond à une dorsale immergée (parce que c'est aussi un point chaud). Cette île permet d'observer l'activité de la dorsale car le chimisme des épanchements est sensiblement le même.
Le site http://www.norvol.hi.is/heklatv.html (Nordic Volcanological Institute) présente l'éruption fissurale du volcan Hekla le 26 février 2000.

La carte, à l'adresse http://www.norvol.hi.is/heklamap.html, montre la surface des épanchements et le type fissural de ce volcanisme. Le chimisme de ces laves est également précisé sur ce site.

 

  • La différenciation produisant ces laves se fait par cristallisation fractionnée

Le site de Christian Nicollet donne des explications relativement approfondies sur la fusion partielle d'un mélange binaire et tertiaire puis sur la cristallisation fractionnée.
Ces informations sont destinées à des étudiants préparant le CAPES et sont donc d'un niveau trop élevé pour des élèves de première S. Par contre, il est possible d'utiliser le logiciel MAGMA, qui bien que sous DOS est encore d'un grand intérêt.
Toutes les informations sur ce logiciel ainsi qu'une version de démonstration téléchargeable sont sur le site du CNDP de Créteil (http://www.ac-creteil.fr/svt/cdromlog/magma.htm) avec un exemple d'utilisation pédagogique.

Pour des informations complémentaires, il est aussi possible de consulter le cours sur le magmatisme de l'université de Liège ou de P.A. Bourque de l'université Laval au Canada.

Le site http://penmelts.geology.washington.edu/MeltsChoice.html propose également une applet Java réalisant des cristallisations fractionnées à partir d'un mélange d'oxyde que l'on peut préciser.

 

 

Photothèque de Christian Nicollet à ne pas manquer. http://christian.nicollet.free.fr/
page/Figures/phototeque.html
Nordic Volcanological Institute : exemple d'éruption fissurale.
http://www.norvol.hi.is/heklamap.html
Le logiciel "Magma". http://www.ac-creteil.fr/svt/
cdromlog/magma.htm
Exemple d'utilisation pédagogique du logiciel Magma. http://www.ac-creteil.fr/svt/Tp/
Tp1S/Tpmagma.htm
Cours de Christian Nicollet sur la cristallisation fractionnée. http://christian.nicollet.free.fr/page/
enseignement/LicenceSN/binaire.html
Cours sur la magmatisme de l'université de Liège. http://homepages.ulb.ac.be/~jscoates/
teach/GEOL019/program.html
Cours de Bourque de l'université Laval. http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/
bourque/s1/tectonique.pl.html
Applet sur la cristallisation fractionnée. http://penmelts.geology.washington.edu/
MeltsChoice.html
Les engins d'Ifremer. http://www.ifremer.fr/flotte/
systemes_sm/index.html
Hydrothermalisme. http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/svt/
travaux/ifremer/francais/hydrowl.htm

 

 

 

 

Les éditions Didier © tous droits réservés