Mise en évidence des tissus cibles de l'auxine : le test Pisum


Ce test a été réalisé la première fois sur le pois, d'où son nom. En classe, il est plus facile de le réaliser sur des hypocotyles de soja. Il a pour objectif de préciser comment agit l'auxine sur les cellules cibles.

• Protocole expérimental :

    • Mettre à tremper des graines de soja pendant 24 heures dans de l'eau.
    • Disposer ces graines dans un bac avec au fond deux à trois couches de papier ménage.
    • Bien humecter mais ne pas noyer les graines.
    • Éclairer les germinations avec une lampe disposée verticalement au dessus des cultures.

Les photos ci-dessous montrent les germinations à deux et à cinq jours :

Germinations de deux jours
Germinations de cinq jours

Exercice : reconnaître les différentes parties d'une germination de soja


- Après cinq jours de culture, récolter 42 hypocotyles de 3 cm de longueur, en fendre 30 dans la partie supérieure sur 1,5 cm.
-
Disposer dans 6 boîtes de pétri contenant 10 ml de solution d'AIA (acide indoly-acétique) à une concentration de 10-3, 10-4, 10-5, 10-6 mmoles/ L et 10 ml d'eau.

 


• Acquisition des résultats :

Voici l'image obtenue au bout de 20 heures dans les boîtes de Pétri :

D'autres images :

au début
au bout de 5 heures
au bout de 10 heures
au bout de 15 heures.

 

• Traitement des résultats :

Il est possible de réaliser seulement l'observation des courbures, mais une méthode plus précise consiste à mesurer l'angle des courbures des deux branches du Y. Voici un exemple montrant comment tracer ces angles sur une boîte de pétri.

Pour avoir de bonnes valeurs, un calcul de moyenne est nécessaire.
Dans ces expériences, une concentration d'hormone à 10-4 mmoles/L semble la plus rapidement efficace (5 heures) pour obtenir une courbure significative.

 

 

 

 

Les éditions Didier © tous droits réservés