La croissance cellulaire

L'activité mitotique des méristèmes apicaux produit de nombreuses cellules indifférenciées, de petite taille. Parmi ces cellules, certaines conservent leur capacité méristématique, d'autres subissent ensuite une élongation qui participe à la croissance du végétal. Enfin, elles acquièrent une spécialisation selon la position qu'elles occupent dans la plante.

Comment se manifeste la croissance cellulaire chez un végétal ?

 

La croissance chez les plantes se manifeste au niveau des zones où il est possible d'observer des cellules en division non différenciées : des méristèmes. Les méristèmes apicaux d'un bourgeon et d'une racine seront étudiés comme exemple. Le site canadien SYLVA W3 présente de très nombreux documents, bien renseignés sur la différenciation racinaire et apicale des bourgeons. La photographie ci-dessous, montrant très bien la structure longitudinale d'un bourgeon, en est extraite.

Photographie présentant une coupe longitudinale dans un bourgeon d'érable.
La page http://sylva.sbf.ulaval.ca/foret/bourgeons/index.html offre une étude détaillée sur la différenciation des différentes cellules de ces bourgeons.

 

Sur ce même site, des études complètes sur d'autres thèmes touchant la sylviculture sont d'une exceptionnelle qualité dans le module intitulé la forêt virtuelle.
Les thèmes suivants apportent des informations sur le programme de Première S :

Différenciation d'une racine
Mitoses dans une racine

 

Exercice

Objectif :
Reconnaître les cellules différenciées de la racine

Sur une coupe transversale de racine de sureau

Sur une coupe de détail de cylindre central

Voir les différents constituants d'une cellule végétale différenciée

 

 

 

 

Les éditions Didier © tous droits réservés