Les cellules spécialisées de la feuille : étude d'une coupe de feuille

Prendre des feuilles d'arbre, de bégonia ou autres...

• Protocole expérimental :
Plusieurs méthodes peuvent être utilisées en classe pour obtenir des coupes relativement fines.

1) Coupes à main levée :

    • Découper, à l'aide de ciseaux fins, des bandes de feuille d'environ 5 mm de large.
    • Réaliser des coupes fines sur une lame de microscope dans une goutte d'eau en réalisant une série de coupes par un mouvement de va et vient avec une lame de rasoir et en maintenant la bande avec un doigt.

    Astuce : on peut utiliser une réglette pour maintenir les feuilles d'un dossier pour protéger la lame de rasoir. Ceci a également l'avantage de la rendre plus rigide et moins dangereuse.

    • Monter dans une goutte d'eau entre lame et lamelle.

2) En employant de la moelle de sureau :

    • Fendre en deux un morceau de moelle (dont le diamètre correspond à celui de la lumière du microtome à main si on en a un). Insérer dans la fente un morceau rectangulaire de feuille.
    • Réaliser des coupes fines avec une lame de rasoir.
    • Monter dans une goutte d'eau entre lame et lamelle.

3) En employant de la paraffine et un microtome à main :

    • Découper une bande de feuille de 5 mm de large.
    • Couler de la paraffine dans le tube du microtome.
    • Réaliser des coupes les plus fines possibles avec une lame de rasoir rigidifiée comme ci-dessus.
    • Monter dans une goutte d'eau entre lame et lamelle.

• Quelques observations :

Voici quelques vues d'une coupe de feuille de houx. La vue à faible grossissement au centre (X 48) situe les autres photographies du pourtour que l'on peut agrandir en cliquant dessus.

 

Exercice : Mettre une légende sur une coupe de feuille

Cette page offre la possibilité de mettre une légende avec des noms prédéfinis sur la coupe de feuille disposée au centre de la planche ci-dessus.

 

 

 

 

 

Les éditions Didier © tous droits réservés