Environnement et morphologie végétale


Des plantes d'une même espèce, peuvent présenter des morphologies distinctes. Les facteurs de l'environnement interagissent donc avec les facteurs génétiques dans la morphogénèse végétale.

Comment l'environnement peut-il intervenir dans la morphogénèse végétale ?

 

  • Plante de basse et de haute altitude

Le cas des épicéas : les épicéas vivant en basse altitude présente le port caractéristique en "sapin de noël". Ceux de haute altitude ont un port columnaire qui retient beaucoup moins de neige en hiver.
Voir des images sur le site de l'académie de Besançon (tapez "épicéa" dans le moteur de recherche du site académique).

Quelques autres exemples d'influence de l'environnement (cas A et B) et d'héritabilté (cas C) :

A. Réactions phénotypiques d'un génotype de Primula à une légère variation de température.
B. La forme des graines d'un génotype de Pinus est très indépendante des conditions climatiques, tandis que la couleur des graines est fortement influencée par le milieu.
C. Chez Pinus sylvestris, l'angle d'insertion des branches a une forte «héritabilité» aussi bien au sens large qu'au sens strict.
Document extrait du rapport de la FAO de 1963 A. (http://www.fao.org/docrep/03650f/03650f02.htm#TopOfPage)

 

  • Influence de deux milieux sur une même plante (c'est le cas de l'espèce Bidens beckii décrite dans le manuel)

Voir une photographie de la plante sur le site : http://ouellette001.com (cliquez sur Bidens beckii qui est l'image du logo du site ou dans le moteur de reccherche).

  • Influence d'un facteur du milieu sur le port d'un végétal

Sur le littoral, on trouve souvent des arbres présentant un port en drapeau. L'image ci-dessous présente le cas d'un if en Bretagne (à Rostiviec) :

 

 

 

 

 

 

Les éditions Didier © tous droits réservés