didiersvt.com

Mise en évidence des zones de croissance (chap.12, activité 1)  
 

 Matériel nécessaire

Graines à germination rapide (radis, soja par exemple), coton, tubes à spectrométrie ou à essai , fil de fer ou de coton, stylo à encre très fin, règle à graduations fines, scanner.
Dans le cas où des mesures très précises sont souhaitées, il est possible de se procurer le logiciel "mesurim" téléchargeable sur le site de l'académie d'Amiens : www.ac-amiens.fr/svt/

 Protocole expérimental

  1. Mettre à germer des graines de radis dans des tubes à essai avec du coton hydrophile comme support inerte; bien imbiber d'eau le coton afin d'initialiser la germination. Il est nécessaire de faire passer du fil de coton sous le coton au départ de la manipulation pour que l'on puisse par la suite retirer la plantule du tube à essai sans l'endommager.


  2. Dès que la plantule a atteint une taille suffisante pour la marquer avec plusieurs repères (environ 2 cm), retirer l'ensemble plantule + coton en tirant sur le fil de fer.


  3. En utilisant un système de marquage très fin, permanent et non toxique (encre de chine par exemple), tracer des repères équidistants sur la tige de la plantule tous les mm ou tous les 2 mm si les traits sont plus épais.




  4. Remettre l'ensemble plante + coton dans le tube à essai et bien penser à l'arroser.


  5. Après un jour ou deux, la plantule a suffisamment poussé pour que l'on puisse observer l'évolution de la distance qui sépare désormais chaque trait de marquage. Ressortir alors l'ensemble plante + coton et mesurer chaque distance.






  6. La différence entre la distance mesurée après deux jours et la distance initiale est une valeur indicative de la croissance pour la zone correspondante.

Mesures informatisées : l'ensemble de cette manipulation peut être réalisée de manière entièrement manuelle mais le recours à du matériel informatique permet d'obtenir des résultats plus précis : aux étapes 3 et 5, disposer les plantules sur la vitre d'un scanner et les scanner (attention, ne pas rabattre le couvercle sur les germinations).
Placer sur la vitre un repère de distance, un morceau de papier millimétré par exemple. Les images ainsi numérisées puis imprimées permettent d'effectuer directement sur papier les mesures de distances à l'aide d'une règle. On peut utiliser la largeur des tubes à spectrométrie comme échelle.

La plantule ayant des formes parfois courbes, les mesures linéaires peuvent paraître à certains moments inexactes. Il est possible d'utiliser alors le logiciel "mesurim" qui permet d'effectuer (entre autre) des mesures de distance sur une image numérisée.

 Résultats

Les différences de croissance de la tige en fonction de la distance à l'apex peuvent être représentées sous forme d'une courbe avec en abscisse la distance du trait initial à l'apex, et en ordonnée l'accroissement de la longueur entre ce trait et le suivant.
La courbe ainsi obtenue met en évidence une zone d'élongation située juste en dessous de l'apex. L'extrémité de la tige, qui sera définie comme étant un méristème, ne subit pas ou très peu d'élongation.

 

retour sommet de page